Le mauvais cote de la terminologie personnalisee